TOUT HOMME EST UNE HISTOIRE SACREE

Et en moi Seigneur, tu m'as fait prendre conscience que j'ai du prix à tes yeux et que tu m'as aimée dès ma tendre enfance. Aujourd'hui alors que je me prépare à débuter une nouvelle expérience de vie avec le Seigneur, je me rends bien compte que seul Lui a été à l'œuvre dans ma vie et que c'est un don reçu de Lui. Cette graine semée en moi m'a poussé à désirer la vie religieuse. Car depuis mon enfance, et ayant une sœur aînée qui fréquentait les religieuses et qui le sera elle-même quelques temps plus tard. J'aimais bien écouter des histoires sur la vie des sœurs, leurs personnalités et les exigences de leur vie. Pourtant je n'avais jamais encore vu une religieuse. C'est ainsi que je nourrissais l'envie d'aller moi aussi dans ces camps vocationnels qui me permettrait d'être en contact avec elles et de les côtoyer. Cependant, puis que je n'avais jamais exprimé le désir de devenir religieuse, je continuait mûrir cette idée. Ce n'est qu'au collège que je verrai pour la première fois une religieuse. Déjà engagée dans les mouvements de la paroisse, je décide d'adhérer au groupe vocationnel accompagné par un religieux et une religieuse. Ainsi le désir de vivre une intimité plus grande avec Christ se fait pressant en moi. Et à ce moment, le seul moyen pour moi d'assouvir cette soif était de réellement participer à la vie de l'Eglise et de m'adonner à la prière. Cette histoire commencée avec le Seigneur a cependant fait face à bien de d'épreuves telles le renoncement, le désespoir suite aux échecs scolaires et aux conditions de vie difficiles.

 DANS MA PETITESSE SEIGNEUR TU M'AS APPELEE

Malgré cela, j'étais toujours fascinée de voir les sœurs dans leur apostolat et le désir d'être et de faire comme elle ne cessait de m'habiter. Pendant mes études universitaires, j'ai été touchée par une image qui j'en suis sûre, était un appel du Seigneur pour que je prenne une décision. Il s'agissait des rites du diaconat et d'un mariage où la question de savoir " et moi qu'est ce que je veux faire de ma vie " se posait toujours mon esprit. Le Seigneur n'a cessé de me couvrir de son affection en restant à mes côtés. Il a conduit mes pas chez les sœurs de l'Enfant-Jésus NB que je rencontre alors que je vis des situations un peu difficiles. Elles me marquent ainsi dès le premier instant par leur accueil et leur simplicité qui m'a mis en confiance. Aussi le dévouement à leur mission d'éducation de la jeunesse a rejoint mes aspirations ; et ce dévouement se déploie dans l'humilité et l'abandon à Dieu. Aujourd'hui, cette nouvelle expérience que je commence avec le Seigneur exige de moi un total abandon et une totale confiance en Lui. C'est pourquoi je veux faire de ces trois mots le quotidien de ma vie, le moyen par lequel je garde allumée en moi la flamme de l'Esprit : Amour - Confiance - Abandon. Comme une fougère qui doit sa vie au palmier et qui ne peut vivre que par lui, que le Seigneur soit mon tout, que je ne dépende que de Lui, que je ne vive que par Lui et pou Lui.

CATHERINE

 MON HISTOIRE D'AMOUR AVEC LE CHRIST

Mon histoire d'amour avec le Christ commence dès le moment où j'ai découvert Jésus comme mon meilleur ami, celui là qui est tout pour moi, qui a donné sa vie pour que je sois sauvé. Etant donc convaincu que Jésus est présent et fait des merveilles dans ma vie malgré mes défauts, mes péchés, mes faiblesses, mes manquements et mes infidélités, alors je me suis dit : " pourquoi ne pas moi aussi aimer cet homme qui m'aime tellement ? C'est ainsi que mon degré d'amour pour le Christ augmenta. A travers des prières intenses, la méditation de sa parole et des exercices spirituels, je me rapprochai de plus en plus du Christ en mettant en Lui toute ma confiance. Voulant que la volonté de Dieu s'accomplisse dans ma vie, j'ai laissé qu'il soit le moi et le guide de ma vie avec pour seul désir de l'aimer davantage et de le faire connaître et aimer aux hommes, je me suis rendue disponible à son service en engageant une nouvelle aventure avec lui dans la congrégation des sœurs de l'Enfant Jésus Nicolas Barré, j'aurai pu avoir toute les richesses et honneurs de ce monde si je n'entretiens pas une relation sincère et profonde avec Lui, je ne suis qu'une herbe morte. Bien ayant fréquenté d'autres congrégations, j'ai été attiré par les Sœurs de l'Enfant Jésus Nicolas Barré ceci à cause de leur charisme : " Faire connaître et aimer Jésus Christ à tous les hommes surtout les humbles et les petits " qui a toujours été mon désir profond et l'une des motivations à la vie religieuse.

 EN TOI SEIGNEUR JE M'ABANDONNE

Mon choix est aussi dû aux caractéristiques des Sœurs qui des voies que Jésus nous demande de suivre ici bas pour accéder dans son royaume telles : l'humilité, la disponibilité, l'abandon, la petitesse, l'accueil, le zèle missionnaire. En fin ce qui m'a poussé à choisir la congrégation des sœurs de l'Enfant Jésus, c'est leur spiritualité qui repose sur le mystère de l'incarnation, Dieu qui se fait tout petit pour notre salut et aussi leur souci de faire grandir chaque personne selon son génie propre. Au regard de ma petite expérience, je compte placer cette année du postulat sous le regard bienveillant de Dieu dans un total abandon et une ferme confiance au Seigneur par l'amour et la fidélité à ce pour quoi je suis là. Comptant à sa seule providence et nourrie par la prière, source de toute vie je me confie à Dieu pour mieux discerner ma vocation afin de réaliser ce qu'il attend de moi.

JEANINE