RETROUVEZ TOUS LES AUTRES ARTICLES ICI

 350ème ANNIVERSAIRE DU FONDATEUR AU CENTRE DE SANTE CATHOLIQUE D' EKOUNOU

A l'occasion de la fête du Bienheureux Nicolas Barré le 21 octobre, une neuvaine de prière à été initiée au sein du centre de santé Nicolas Barré, par les sœurs de l'Enfant Jésus Nicolas Barré. Voici quelque témoignage : L'Institut des SEJNB a pour origine le cœur de Dieu Lui-même. Cette année, la communauté des sœurs d'Ekounou, le personnel du centre de santé et ses malades ont fêté l'anniversaire du Bienheureux Nicolas Barré qui se célèbre tous les 21 octobre. Tout a commencé par une neuvaine qui allait du 12 au 20 octobre. Le jour anniversaire était marqué par une prière spéciale ; chacun devait demander une grâce au Bienheureux Nicolas Barré, ou un aspect de sa vie qu' il aimerait faire sien, et allumer une bougie qu'il devait déposer devant la portrait de ce grand homme. J'ai retenu cet homme son humilité, son amour pour les pauvres. Le centre de santé Nicolas Barré, œuvre missionnaire fondée par les SEJNB, situé au quartier Ekounou lieu dit «vallée », a connu en cette année 2011, plusieurs évènements qui ont marqués la vie au centre de santé, entre autre : L'anniversaire de naissance du Bienheureux Nicolas Barré le 21 octobre. Cette fête fut vraiment très animée et très pieuse par les textes bibliques et autres textes qui nous ont été proposés. La neuvaine était animée tour à tour par les sœurs et le personnel ; Ce moment vécu ce jour me fit voir le ciel s'ouvrir devant moi, en écoutant les paroles des saintes Ecritures et surtout la prière spontanée partagée et entrecoupé par le chant : «Pauvre de Jésus, Nicolas Barré, apôtre vivant du Verbe incarné, intercède pour nous ». Cette prière profonde m'a marquée par l'esprit d'humilité, de simplicité, de service et d'amour qu'à vécu Nicolas Barré auprès des personnes défavorisées de son temps.

390ème

  VISITEUR N°


widgeo.net

 TOUT HOMME EST UNE HISTOIRE SACRE

Et en moi Seigneur, tu m'as fait prendre conscience que j'ai du prix à tes yeux et que tu m'as aimée dès ma tendre enfance. Aujourd'hui alors que je me prépare à débuter une nouvelle expérience de vie avec le Seigneur, je me rends bien compte que seul Lui a été à l'œuvre dans ma vie et que c'est un don reçu de Lui. Cette graine semée en moi m'a poussé à désirer la vie religieuse. Car depuis mon enfance, et ayant une sœur aînée qui fréquentait les religieuses et qui le sera elle-même quelques temps plus tard. J'aimais bien écouter des histoires sur la vie des sœurs, leurs personnalités et les exigences de leur vie.

Entrée au Postulat

 HISTORIQUE DE L'INSTITUT AU CAMEROUN

Fondé en 1666 par un religieux minime français le Bienheureux Nicolas-Barré, " l'Institut des Sœurs de l'Enfant Jésus a pour origine le cœur de Dieu Lui-même, il a aimé le monde au point de donner son fils unique pour instruire les hommes et leur enseigner le chemin du salut, afin que ceux qui croient en Lui ne périssent pas, mais qu'ils aient la vie éternelle. "LI N° 3. Pendant deux cents ans environ, l'Institut grandissait et consolidait son œuvre et son esprit sur le sol français où il était implanté depuis ses débuts. Il continuait à se développer et à remplir sa mission.

Notre Histoire

 JUBILE D'OR DE LA PAROISSE SAINT JOSEPH

Le dimanche 12 juillet 2009 fut la date d'ouverture solennelle de la célébration des noces d'or de la paroisse saint Joseph l'artisan de Makénéné par une messe pontificale présidée par son excellence Monseigneur Jean-Marie Benoît BALA, Evêque de Bafia. Ce fut pour le curé, l'occasion de présenter à tout le peuple de Dieu réuni pour la circonstance un bref historique de la paroisse jubilaire. On retint en quintessence que la première messe fut dite à Makénéné dans un domicile privé en 1948 par le Père Jean Oscar AWOUE alors vicaire à SOMO. C'est à partir de cette année-là que Makénéné devint un poste de mission de la paroisse de SOMO et l'école s'ouvrit en mai de la même année

Télécharger l'Article Ici en PDF

 JUBILE DE L'ABBE PIERRE - MARIE BEKONA

Né le 1er Mars 1955, 3ème de 11 enfants, je reçois le Baptême le 6 Mars 1955, soit 05 jours après ma naissance, des mains de l'Abbé Frédéric ETOUDI. Mes parents me donnent alors les prénoms de Pierre-marie. J'ai reçu la première communion et la confirmation à l'âge de 11 ans. C'est en Septembre 1962, à l'âge de 7 ans que j'entre à l'école de la mission catholique d'Ombessa à la SIL. Heureusement mon papa m'avait déjà appris à lire et à écrire les 26 lettres de l'alphabet français. J'ai pour ainsi dire fait la maternelle à la maison. Cette période d'enfance est marquée par une pratique dominicale régulière : nous allions à la messe tous les Dimanche en famille.

Jubile sacerdotal

 LA COMMUNAUTE DE FUNDONG

Paix, joie et bonheur dans le Seigneur, à vous tous qui liront ce quelques mots sur la fondation de la communauté de Fundong. La communauté de Fundong est située dans la région du nord-ouest du Cameroun, à Bamenda Archidiocèse à une distance de 68kms de la ville de Bamenda ; une zone rurale. La nature est attrayante par ses belles montagnes importantes. Nous sommes à 1700 mètres d'altitude. L'implantation des sœurs de l'Enfant-Jésus Nicolas-Barré à Bamenda, la petite histoire là voici :

Historique de Fundong

 DEBUT DE LA MISSION AU CAMEROUN

Quelques jours plus tard, les sœurs entreprirent des tournées dans les villages pour prendre contact avec des gens, découvrir leur environnement et explorer avec eux, quels étaient leurs besoins, et comment faire pour travailler ensemble dans le but de faire connaître et aimer Jésus Christ à toute la couche sociale de la paroisse. La nouvelle compréhension de la " mission " proposée par le Vatican II devait être leur lumière pendant qu'elles écoutaient les gens. Elles commencèrent par aller vers les communautés locales,

Calendrier

 PETIT GROUPE DU ROSAIRE

Tous les dimanches à 15h30 se réunit à la communautaire de Fundong un petit groupe d'enfants, 35 environs dont la tranche d'âge varie entre 5 et 15 ans ; ils viennent de partout. Certains nous les rencontrons dans les rues de Fundong et nous les invitons, d'autres viennent de différentes familles rencontrées et d'autres encore des écoles où nous enseignons. Nous entrons donc dans la cabane préparée pour les rencontres, nous prenons place en ronde, l'un des aînés nous entonne un chant que nous reprenons à tue-tête. Les nouveaux, dans les premiers moments, sont tristes, timides et renfermés pendant que les anciens sont joyeux, contents.

Le Groupe du Rosaire

 LE VISAGE DU CHRIST

Telles sont les paroles de Jésus, paroles de vie, parole d'amour et de vérité. Les enfants sont des " temples " de Dieu, des petits anges, la présence de Jésus parmi nous. " Si quelqu'un reçoit un enfant en mon nom, c'est moi qu'il reçoit ". Mt. 18,5. Voilà donc pourquoi l'enfant est au centre de toute vie, de toute mission car, pour former une Nation il faut former des enfants, d'où le champ apostolique des sœurs de l'Enfant Jésus Nicolas Barré. Dans le but de concrétiser le Charisme de l'Institut, et partant de sa Spiritualité qu'est le " MYSTERE DE L'INCARNATION ", les sœurs de l'Enfant Jésus Nicolas Barré

Le visage du Christ

 MAKENENE CELEBRATES FR BARRE

On the 21st of October, we the Infant Jesus Sisters commemorated the 389 anniversary of our founder Nicolas Barré. This year it was no exception in Makénéné. Three days before the tridium began, some laities were asked to share their experiences on the congregation of I.J.S since their arrival in Makénéné. We noticed that most of them spoke about the act of charity and serious engagement by the first sisters mainly the white. One of them said, the sisters spent most of their time in the quarter helping the children and even bring some of them to live with in the convent. Some assisted many families in paying their school fees and as also assisted in building their houses.

Paques Ekounou

 UN MINIME A FUNDONG

Quelles merveilles, quel amour Dieu ne cesse de me manifester dans chaque situation de ma vie ? La dernière expérience forte qu'il m'a donné de vivre, est la connaissance d'un de ses serviteurs, venu nous visiter à Fundong. J'ai nommé le Frère Engelbert MBARGA. Lorsque j'ai appris qu'un jeune confrère du Bienheureux Nicolas Barré (fondateur de l'Institut des sœurs de l'Enfant Jésus) allait nous rendre visite, ma joie était débordante. Je me demandais comment a-t-il connu l'Ordre des Pères Minimes (Congrégation à laquelle appartenait Nicolas barré) ? Comment vit -il son expérience ?

Un Minime

 LA VICE-PROVINCIALE

Les sœurs de l'Enfant Jésus Nicolas Barré au Cameroun, loin de se laisser entraîner par les effets de mode pour la toile, entendent saisir toutes les opportunités qu'offre cet instrument moderne de communication qu'est l'Internet. Ainsi notre désir est donc de partager avec le grand village planétaire, les principes fondamentaux qui sous -tendent l'esprit de la congrégation de manière générale, et celui de la vice province du Cameroun en particulier. Le livre de l'Institut (constitutions) formule ainsi ce qui décrit sa vocation :" Sœurs de l'Enfant Jésus Nicolas Barré dans l'Eglise,

La Provinciale

 LE PROJET DE NDIKINIMEKI

Par notre mission d'instruire et d'éduquer, les sœurs de l'Enfant Jésus Nicolas Barré (EJNB), participent à la croissance intégrale de l'homme, de tout l'homme dans sa dignité et surtout les couches les plus défavorisées (femmes et enfants). De cette catégorie de personnes accablées par la pauvreté morale, matérielle et spirituelle, la surdité en constitue un véritable problème pour les enfants et adolescents à travers le monde à cause de son caractère relativement important. Cet handicap sensoriel complique quelquefois la communication entre malentendant et entendant.

EDAN

 PRIERE AU BIENHEUREUX NICOLAS BARRE