EN DEHORS DE NOS COMMUNAUTES

 pélerinage à somo! une expérience à vivre absolument...

Du 05 au 09 Août 2010, s'est déroulé à Somo, paroisse mère du Diocèse de Bafia comme à l'accoutumée, au Sanctuaire Notre Dame du Mont Cénacle, la quatrième édition du pèlerinage diocésain. Prières et réflexions ont gravité autour du thème :

" Le sacerdoce commun des fidèles et le Sacerdoce ministériel au service de la réconciliation de la justice et de la paix ".

Près d'un demi-millier de chrétiens, venus des quatre coins du Diocèse et d'ailleurs, Yaoundé notamment, ont pris part à ce Rendez-vous spirituel. Maints exercices apportés tout autant spirituels, qu'intellectuels étaient inscrits au programme entre autre :

  • La célébration pénitentielle qui regroupée presque tous les prêtres du Diocèse.
  • L'adoration au Saint Sacrement.
  • Le rosaire et l'hallucinant chemin de croix qui a été présidé par l'évêque qui, contrairement aux années précédentes s'est fait le Samedi au lieu du Vendredi ; un exercice qui, depuis lors, a toujours drainé des foules.

 les prêtres et les laics participent à l'unique sacerdoce...

La réflexion menée autour du thème par l'Abbé AKPA Jean Louis Mélanie, curé d'Okola et approfondie par Mgr Jean Marie Benoit Evêque de Bafia, est riche en enseignements. Maints arguments ont été soutenus pour aider les chrétiens à vivre mieux encore, à assumer au quotidien leur état de disciples du Christ. En substance on peut retenir des différents exposés que tous les Baptisés, à travers la régénération et l'onction du Saint Esprit sont consacrés pour être une demeure spirituelle et un sacerdoce Saint. Autrement dit, les disciples du Christ, persévérant dans la prière et la louange de Dieu doivent s'offrirent victimes saintes agréables à Dieu. Ils sont de facto conviés à porter témoignage du Christ sur toute l'étendue de la terre. C'est dire qu'à l'origine, prêtres et laïcs participent à l'unique sacerdoce du Christ suivant bien sûr la différence de nature et non de degré de leur sacerdoce respectif. Ils doivent se mettre ensemble pour le même engagement dans la mission d'évangélisation en vue du salut des hommes, sans faire abstraction des questions de Réconciliation, de la justice et de la paix qui meublent chaque jour la vie des populations.
En tout état de cause, le pèlerinage au sanctuaire Notre Dame du Cénacle de Somo est un temps fort de ressourcement spirituel. Le cadre s'y prête et les exercices de piétés, s'ils sont exécutés avec foi et espérance, peuvent comme dans tout lieu Saint être à l'origine des Grâces variées. Assez de personnes semblent l'avoir compris ; ce qui explique la croissance au fils des ans des effectifs.

 témoignages des participants...

Je suis Mme Berthe venant de Yaoundé ; c'est ma 3eme fois de participer à ce grand moment de le rencontre avec le Christ car pour moi, ça toujours été un réel plaisir de me mettre à l'écart, de prendre un temps de répit après une année de surcharge avec le travail, de me ressourcer dans le Seigneur. Etant chrétienne de la paroisse du dit lieu, lorsque la nouvelle est tombée que notre paroisse est choisie comme lieu de pèlerinage diocésain, j'ai rendu grâce au Bon Dieu. Et je suis convaincu et certaine que, depuis trois ans que j'ai commencé ces moments forts quelque chose de neuve se frés dans ma vie. Je lance une grande interpellation à tous et à chacun de venir découvrir ce lieu Saint. Cet appel est aussi lancé même à ceux et celle qui de l'autre côté de venir à la découverte du lieu car il a un merveilleux chemin de croix à parcourir. Merci

Je suis monsieur Malo, de la paroisse de Yamben ; je suis à ma 4eme année depuis l'érection de ce lieu en sanctuaire et lieu de pèlerinage Diocésain. Car c'est le plus grand don que notre évêque nous ai offert dans le diocèse et pour moi, ça toujours été un plaisir d'y prendre part. Je reste marqué par ma première année, je venais en touriste puisque malgré la sensibilisation qui était faite au sein de la paroisse je venais découvrir les lieux et comme il nous avait été dit qu'il y a un chemin de croix créé de mains des hommes, pour moi c'était un rêve. Mais une fois dans les lieux, j'avais sentit que je ne venais pas seulement en touriste mais j'ai été touché par le christ et depuis cette 1ere, j'ai pris la décision d'être toujours présent à ce grand rendez-vous du Seigneur. Et je sens que ma vie a pris un coût et je rends grâce à dieu pour ce qu'il m'a fait. Pour ce faire, j'invite beaucoup à venir découvrir les merveilles de Dieu dans ce lieu Saint. Dieu soit Bénit.